FR
FR

De la vallée de la Clarée au Mont Chaberton

Découvrez le récit des aventures de Thomas dans les Alpes !
Au menu, une randonnée dans la féérique vallée de la Clarée et l'ascension de deux anciens forts de guerre au Mont Chaberton et Mont Janus.

Et comme souvent en trek : la météo dicte l'itinéraire à suivre, faites appel à votre capacité d'adaptation !

DE LA VALLÉE DE LA CLARÉE AU MONT CHABERTON

Partir à 2 sur un lieu nouveau avec des conditions climatiques capricieuses, ça c’est l’aventure ! Située non loin de la frontière italienne, à proximité de Briançon, la vallée de clarée nous a donné un super lot de surprises ! Celles-ci nous ont remis en question, afin de profiter au maximum de notre aventure et d'enfin passer la barre des 3000 mètres d’altitude!!!

QUELQUES INFOS SUR CE TREK dans la vallée de la clarée :

(trek réalisé en juin 2021)

itinéraire de rando dans la vallée de la clarée

L'ITINÉRAIRE DE THOMAS DE LA VALLÉE CLARÉE AU MONT CHABERTON

1. Arrivée Névache (bivouac)
2. De Névache au lac de la Clarée
3. Du lac de la clarée au col enneigé puis retour à Névache
4. Ascension du Mont Chaberton
5. Ascension du Mont Janus

Grand départ : Névache

Aujourd’hui c’est le grand jour ! Après être arrivés la veille et avoir fait notre 1er bivouac, nous sommes partis pour le tour du mont Thabor et ce que l’on ne savait pas encore, c’est que ça ne se passerait pas comme prévu…
L’étape du jour est de rejoindre les lacs de la Clarée par une randonnée de 16,6km pour 860m D+.
Après avoir mangé aux alentours de 13h, le temps s'est mis à changer… Les nuages sont de sortie et le vent aussi, mais nous continuons l’ascension comme
prévu jusqu’au lac ou l'accès fut très difficile à cause de nombreux névés empêchant le passage et sans compter la pluie qui est de la partie.
La journée se finit donc avec quelques frayeurs et une vue quasi nulle… Ce sera mieux demain matin !

DE LA VALLÉE DE LA CLARÉE AU MONT CHABERTON

décision difficile

Aujourd’hui, lever à l'aurore pour prendre une décision difficile : que fait-on ? Car à cause des gros névés, nous avons manqué de tomber plusieurs fois. En effet, nous sommes à seulement 2300m d’altitude et il y a beaucoup trop de neige. En se levant, on comprend que ça va être très compliqué de continuer. Il y a de la neige partout autour de nous et aucun passage, aucune idée de là où est le chemin.
On choisit alors d’effectuer une visite d’un fort de guerre un peu plus haut (2400m) et on redescend sur Névache pour trouver un autre parcours, nous sommes déçus. Heureusement, pour nous remonter le moral, le temps est parfait, la vue est folle et les marmottes chahutent partout autour de nous.

DE LA VALLÉE DE LA CLARÉE AU MONT CHABERTON

problème -> solution

La veille après être revenue au village départ, nous avons essuyé un énorme orage : pas une si mauvaise décision en fait. Mais il fallait trouver un plan de secours !
Pour être sûr des risques, nous décidons de contacter la gendarmerie de Montagne et il nous indiquent même un super spot : Montgenèvre. Inutile de vous dire que cet échange à suffit à nous remotiver, le trek c’est aussi ça : devoir s’adapter sans cesse pour trouver le meilleur itinéraire et de toute façon ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage.
Arriver dans le village on choisit de prendre le reste de la journée pour réfléchir au parcours à effectuer. Le but dans ce nouvel endroit est : le Mont Chaberton 3130M d’altitude, celui-ci est parfaitement bien situé pour éviter au maximum la neige. Alors on fonce !

DE LA VALLÉE DE LA CLARÉE AU MONT CHABERTON

dépasser 3000 mètres

Aujourd’hui c’est de nouveau le grand jour ! Nous allons battre notre record et monter au Mont Chaberton, ancien fort de guerre Italien, une belle exploration nous attend la haut.
Nous partons de nuit : 5h du matin, pour profiter du lever de soleil dans notre ascension, celle-ci est éprouvante mais avec un peu d’entrainement elle se fait
facilement. On peut dire merci à Forclaz pour ses flocons d’avoine au chocolat qui nous ont bien reboostés pour grimper !
8h : nous sommes au col à 2600M d'altitude, il reste le plus dur, mais la vue est tellement impressionnante qu’on en oublie la difficulté, chaque pas nous permet de voir de plus en plus de montagnes autour de nous.
Arrivés au sommet, nous sommes bouche bée devant ce fort de guerre immense, nous explorons : à l'intérieur la montre affiche -2° pour une altitude de 3130m. Record battu !

Maintenant place à la descente avec la pause repas au col avec de bonnes pâtes bolognaise ! Puis le retour à Montgenèvre car demain nous repartons pour un nouveau sommet !

Vue du mont chaberton
exploration du fort au mont chaberton

le mont janus

Aujourd’hui c’est notre dernière journée dans les Alpes et pour finir nous restons dans un contexte de guerre mondiale avec l’ascension du mont Janus (fort de guerre français).
Celui-ci culmine à 2529m, l’ascension se fait bien avec une randonnée totale de 14,7km pour 700m de D+. Mais cette fois-ci plus sauvage, nous sommes sur un autre versant avec plus d’arbres et plus d’animaux.

Si l’ascension fut simple, la redescente fut express ! Après la pause repas, un orage à éclaté au sommet, nous faisant redescendre rapidement en bas.
Après être arrivés nous prenons conscience de tous ces beaux paysages que nous avons pu voir durant ces quelques jours avant de rentrer dans nos plus petites montagnes : le Cantal.

Vue du mont janus
sac à dos de trek pour le mercantour

EN BONUS...

sac à dos de trek pour le mercantour

PLUS DE CONSEILS ET DE TÉMOIGNAGES