FR
FR

Comment préparer le GR 20 ?

Le GR 20 est l'un des parcours les plus plébiscités des randonneurs mais il est aussi l’un des plus exigeants et difficiles. Comment bien le préparer ?

Comment préparer le GR 20 ?

Manon et Elisabeth, deux sportives, débutantes en trek à l'époque, s'étaient lancées le défi de réaliser le GR 20. Et c'est en 11 jours qu'elles ont accompli ce sentier réputé. Elles nous partagent de nombreuses informations pour bien préparer ce trek mythique.

1/ C'est quoi le GR 20 ?

GR signifie Grande randonnée et le 20 juste derrière est tout simplement l’ancien numéro de département de la Corse. Il a été tracé dans les années 70 par Michel Fabrikant et ses équipes afin de lutter contre la désertification du centre de l'île et mettre en lumière la beauté des paysages Corse. C’est aujourd'hui un sentier très fréquenté pour son authenticité, sa faune sauvage et ses reliefs montagneux.
Le GR 20 en quelques chiffres c’est :

• 180 km de randonnée : de Calenzana (Nord de la Corse) à Conca (Sud de la Corse)
• 16 étapes
• 16 jours consécutifs, mais nombreux sont ceux qui doublent (font deux étapes en 1 journée) pour le terminer plus rapidement.
• Environ 12 000 m de dénivelé positif et négatif.

Le GR20 est l'un des parcours les plus plébiscités des randonneurs mais il est aussi l’un des plus exigeants et difficiles. On y retrouve des passages techniques, avec de l’escalade, qui peuvent se montrer parfois dangereux. Elle demande une bonne préparation et planification des étapes pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur et éviter toutes mauvaises surprises. Alors comment bien préparer son GR 20 ? On vous partage un maximum d'informations.

GR 20 - Corse

Est-ce que tout le monde peut faire le GR20 ?

Le GR 20 est un sentier exigeant mais pas inaccessible. Une bonne préparation physique est recommandée. Si vous avez l'habitude de faire des randos à la journée ou sur plusieurs jours, vous pouvez tout à fait vous préparer au GR 20. Nous reviendrons plus tard dans cet article sur la préparation de cette grande randonnée.

2/ Organiser son GR

Le GR 20 est un projet à part entière et vous demandera un minimum de budget (il dépendra de comment vous partez et quel matériel vous avez déjà - comptez entre 1 000 et 1 500 euros). La saison à laquelle vous partez peut largement influer les billets d'avion par exemple. Mais bien entendu, en fonction des options que vous allez choisir, vous pouvez baisser les coûts. 

Le faire en solo ou à plusieurs ?

La toute première question que vous allez devoir vous poser est : est-ce que vous voulez réaliser cette aventure en solitaire ? A deux ? Ou bien en groupe ? Et oui, le matériel que vous allez devoir prévoir pour un ou deux ne sera pas le même : tente pour 2, matériel à partager (comme par exemple la popote), etc … et l’organisation qui suivra devra convenir aux parties prenantes.
Cela peut faire peur de partir en solitaire mais nombreux sont ceux qui le font, et puis vous ne serez jamais vraiment seul. Le GR 20 est populaire et vous rencontrerez du monde sur le sentier. Et puis, une fois en refuge, les échanges se font naturellement et facilement. En revanche, la charge portée sur le dos sera sûrement plus conséquente.

GR20 à plusieurs

En combien de jours faire le GR20 ? 5, 8, 10, 16 jours ?

La seconde étape sera de savoir en combien de jours vous souhaitez le réaliser. Le GR 20 se compose de 16 étapes, qui se réalisent généralement en 16 jours. Nombreux sont ceux qui décident de doubler, tripler voir même quadrupler des étapes pour le terminer plus rapidement, mais cela nécessitera un effort physique plus important.
En suite, il est tout à fait possible de ne réaliser qu’une partie du GR (soit le Nord, soit le Sud), puisqu'à Vizzavona (étape 8), vous pouvez facilement quitter le sentier et rejoindre les grands axes routiers et villes aux alentours (Ajaccio, Bastia, etc…).
Donc il faudra vous renseigner sur les étapes, leurs difficultés, tenir compte de vos objectifs et de votre condition physique pour définir en combien de temps vous pouvez réaliser cette grande randonnée. Il existe des Topoguides avec des temps indicatifs (généralement les étapes se font plus rapidement) et vous pouvez anticiper au jour le jour en fonction de votre rythme de marche et de votre forme.
Nous concernant, voici comment nous avons découpé notre GR 20 en 11 jours  :
• Journée 1 : étape 1
• Journée 2 : étape 2 et 3
• Journée 3 : étape 4
• Journée 4 : étape 5 (si c’était à refaire, nous pousserons jusqu’à Castel di Vergio, 3h plus loin car l’étape est courte et celle du lendemain est longue).
• Journée 5 : étape 6
• Journée 6 : étape 7 et 8
• Journée 7 : étape 9
• Journée 8 : étape 10 et presque 11 (arrêté à col di verde, 1h30 avant la fin de l’étape 11. On recommande fortement ce gite, restauration et accueil incroyable)
• Journée 9 : fin de l’étape 11 et étape 12
• Journée 10 : étape 13 et 14
• Journée 11 : étape 15 et 16

Cette découpe nous a permis à la fois de nous challenger physiquement tout en nous permettant de prendre le temps de profiter des rivières, paysages et des personnes que nous rencontrions.

Quelle est la meilleure saison pour faire le GR 20 ?

A partir de ce moment, vous pouvez choisir la période que vous préférez.
La meilleure période reste quand les refuges sont ouverts, donc de fin mai à fin septembre.
Cependant chaque mois a ses avantages et inconvénients.

Au mois de juin : vous aurez peu de monde sur le parcours, les journées sont longues, mais selon la météo du début d’année, des névés (restes de neige) peuvent être encore présents. Des crampons vous seront donc nécessaires sur certaines parties du parcours.
En juillet - août : il n’y aura plus de névés, le temps sera au rendez-vous (il peut parfois y avoir de fortes chaleurs qui empêchent de marcher toute la journée), vous trouverez sans problème des sources, mais le sentier est très fréquenté.
En septembre : il y aura de nouveau moins de monde mais vous aurez des risques d’orages et certaines sources peuvent être à sec.

Attention : avec la situation sanitaire de covid (nous avons fait ce trek en 2021), il y a de fortes chances pour que la fréquentation du GR20 ait été inhabituelle.

Coucher de soleil - GR20

Du Nord vers le Sud ou du Sud vers le Nord ? 

90 % des randonneurs le réalisent du Nord au Sud car c’est tout simplement l’itinéraire initial mais aussi  pour commencer par le plus difficile et terminer par le plus « facile ». Les 10 % restants préfèrent l’autre sens pour commencer « doucement » et monter en intensité. Mais attention, la partie Sud n’est pas nécessairement plus simple, elle est juste moins technique que la Nord.

Comment et où dormir lors du GR 20 ?

Vous ne pouvez pas faire du camping sauvage sur le GR20, il n’est pas possible de poser votre bivouac là où vous le souhaitez, il faut nécessairement être autour des refuges pour cela.
Sur le GR 20 vous aurez plusieurs possibilités : la nuit en refuge, location de tente + matelas, ou bien location d’un terrain nu pour poser votre bivouac. Bien entendu pour chacun des services, le prix n’est pas le même :
(Prix indicatifs août 2021)
- Lit en refuge : 15€ (sur internet), 20€ (sur place) ;
- Location de tente + matelas (pour 1 personne) : 18€ (sur internet), 23€ (sur place) ;
- Location de tente + matelas (pour 2 personne) : 25€ (sur internet), 35€ (sur place) ;
- Terrain nu pour bivouac : 7€ (sur internet), 12€ (sur place) ;

L’option bivouac rajoute du poids à votre sac, puisque vous allez devoir prévoir un matelas et votre tente en plus.
Les réservations en ligne se font juste ici.

Où dormir lors du GR20