Bien utiliser sa protection anti-insecte

L'efficacité de votre anti-moustique dépendra avant tout de votre façon de l'appliquer.
anti-insect

La plupart des sprays / crèmes anti-moustique ont un champs d'action qui n'excède pas 5cm.

Par exemple si vous stoppez l'application au poignet, votre main ne sera pas protégée. C'est pour cette raison qu'il est important d'appliquer le produit de façon homogène. 

 

A moins d'avoir une protection mécanique comme une casquette à filet, il vous faudra donc appliquer également sur le visage. Dans ce cas afin de bien protéger vos yeux (et muqueuses d'une façon générale), vaporisez d'abord sur vos mains pour appliquer ensuite sur le visage sans risque.

 

Prenez en compte le biotope

En milieu tropical, vous aurez à utiliser votre protection bien particulière en fonction de la chaleur extrême ou de votre exposition au soleil.

Le soleil étant souvent très fort dans les zones tropical vous serez sans-doute amené à utiliser une crème solaire en plus de votre protection anti-insecte.

Veillez donc à ne pas les appliquer en même temps afin de ne pas perdre le bénéfice de l'un ou l'autre.

La bonne méthode consiste à appliquer d'abord la crème solaire, puis 20 à 30 minutes plus tard votre spray anti-moustique.

Egalement l'activité physique d'un trek couplée à la chaleur et humidité ambiante sous les tropiques augmentera fortement votre sudation, ce qui peut réduire la durée de protection de votre anti-moustique. Pensez dans ce cas à augmenter la fréquence d'application.

Nocif ou pas ?

Il existe des solution dites "bio" plutôt douces mais à l'efficacité pouvant être relative, les solutions les plus efficaces réclament généralement l'utilisation de produits chimiques, trainant une réputation de nocivité.

Alors que choisir ? 

Nous vous conseillons de surtout prendre en compte le contexte du pays dans lequel vous partez. Si les moustiques ou les tiques y sont peu présents, il est évident qu'une solution douce sera préférable. Toutefois, rappelez vous qu'une mauvaise réaction cutanée même virulente sera souvent bien moins grave qu'une maladie tropicale du type Dengue, Palu, etc...

Le plus prudent reste de vous renseigner auprès de votre médecin sur ses préconisations par rapport à votre pays de destination.

Enfin, si votre activité le permet, rappelez-vous qu'une solution mécanique (comme des moustiquaires ou casquette à filet) vous protègera efficacement tout en vous mettant à l'abri des risques allergènes.

Bon trek !

anne

ANNE

Chef de produit

-

Tropical trekking chez Forclaz

Découvrez l'univers du Trekking Tropical

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS AUTRES CONSEILS TREKKING

Conseils
laver sa doudoune
Vous devez laver votre doudoune en plumes mais vous en savez pas comment faire ? Suivez nos conseils pour laver votre doudoune et lui redonner tout son gonflant après lavage.
Conseils
Se protéger de la pluie en trek
Pour partir lorsqu’il pleut ou risque de pleuvoir il suffit d’être bien équipé ! Comme on le dit souvent il n’y a pas de mauvais temps il n’y a que de mauvais équipements.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE