IMMERSION AU SEIN D’UNE TRIBU ETHNIQUE A SAPA, VIETNAM DU NORD

Curieux de voir des rizières et de rencontrer des minorités ethniques du Vietnam ?

Sapa est, certes, une région touristique mais qui offre une expérience fabuleuse et des rencontres insolites, il suffit simplement de bien se renseigner.

Perché à 1600m d’altitude dans une région montagneuse, Sapa fait probablement partie des sites touristiques incontournables du Vietnam.

Ce n’est pas tant le village qui attire les foules mais bien le cadre absolument incroyable.

 

Célèbre pour ses paysages et le mélange d’ethnies qui habitent la région, Sapa est la destination idéale pour ceux qui recherchent culture et sport !

On y va principalement pour marcher plusieurs jours en traversant les petits villages des minorités ethniques : Hmongs, Dao Rouges et Dzay.

C’est l’occasion de découvrir cette région en compagnie de ses habitants, à la découverte de leur culture et traditions, tout en s'aventurant en dehors des sentiers battus.

L'ITINÉRAIRE DE JULIE

1. Hanoi

2. Lao Cai

3. Lai Chau

HMONGS VIETNAM SAPA RIZIERE

MES RECOMMANDATIONS

Tout bon backpacker au Vietnam se rend à Sapa. Ce village est devenu un vrai cirque du tourisme. Pour ne pas vous retrouver avec une horde de touristes collés à vos basques… suivez mes conseils !

LA BONNE AGENCE TU CHERCHERAS :

Sapa c’est beau, c’est connu et donc  ça attire les foules ! Si vous recherchez l’authentique, le calme et l’immersion au sein des minorités vous devrez vous renseigner avant pour sortir des sentiers battus des treks courants.

Pour ma part j’ai trouvé la perle rare, elle s’appelle Ethos, une agence crée par un couple qui a longtemps géré une ONG. En offrant du travail aux ethnies et en les payant décemment la stratégie de Ethos est gagnante, puisque le trekking proposé a été un beau moment de découverte et de partage!

Mention spéciale à ma guide qui m’a beaucoup parlé de son expérience, de sa culture et m’a emmenée dans sa famille. Bref une vraie guide qui m’a montré beaucoup plus qu’un simple chemin. Mes trois jours ont d’ailleurs été parfaitement conformes à ce que je désirais : ne croiser personne, prendre des photos et me dépenser sac sur le dos…

 

DE TREKKING VOUS VOUS RÉGALEREZ !

Lorsque le soleil brille et que les températures sont clémentes, n’hésitez pas une seule seconde et partez découvrir à pied les environs de Sapa ! Les paysages dans la région sont absolument sublimes !

 

DES ETHNIES VOUS DÉCOUVRIREZ LA CULTURE !

J’ai rencontré principalement des Hmongs noirs, j’ai rendu visite à quelques Laolus et  j’ai pu apercevoir les Red Zhaos. Au Vietnam les femmes hmongs parlent anglais, elles sont accueillantes et souvent prêtes à partager avec vous… J’ai appris beaucoup de choses sur les traditions hmongs durant ces quelques jours.

 

MISS MÉTÉO VOUS DEVIENDREZ :

Sapa et ses rizières c’est fabuleux ! Par contre la météo est souvent capricieuse et le brouillard a la sale manie de s’inviter. Bref si vous êtes à Hanoi et que vous hésitez à venir à Sapa pour quelques jours, pensez à checker la météo, car sous le brouillard ça n’est pas tout à fait le même rendu…

COUP DE COEUR <3

À côté de Sapa, se trouve la province de Lai Chau. Il suffit de franchir le col de Tram Ton pour passer dans la province de Lai Chau.

La route est splendide et ici pas un touriste à l’horizon. La province ayant une altitude plus basse, le brouillard est moins présent qu’à Sapa.

Cascades, grottes et surtout rencontre les locaux ont été mon quotidien dans ce petit coin de paradis. J’ai adoré :)

rizieres vietnam sapa voyage

LES BONS TUYAUX

S’équiper pour le trekking. Pensez à prendre un duvet bien chaud. Surtout si vous décidez comme moi de vous rendre à Sapa.

Après les 20 degrés de température extérieure à Hanoi, le thermomètre descend rapidement lorsque vous vous dirigez dans le nord du Vietnam.

Prévoir également de bonnes chaussures, c’est très boueux dès qu’il fait mauvais et il fait souvent mauvais :)

GALÈRE D’UN JOUR, TOUJOURS AVEC HUMOUR

A Sapa, mes amis et moi nous retrouvons là ou les backpackers dorment en général, dans le village des guesthouses où le grand jeu est de boire des «happy water»*, les locaux ayant d’ailleurs un sacré entraînement. J’ai joué et j’ai perdu ! Une bonne journée de marche et je suis repartie sur le droit chemin.

*attention la consommation “d’happy water” est dangereuse pour la santé, à consommer avec modération

LE PETIT CONSEIL EN PLUS POUR LE VIETNAM DU NORD

Par Julie, collaboratrice Decathlon et globe-trotteuse
photo julie backpackeuse

"Voyager en sac à dos, peut sembler saugrenu à une époque où les moindres recoins du globe sont devenus accessibles en transport. Mais le voyage à pied est une expérience unique qui permet de se donner le temps de découvrir au rythme de nos envies, les paysages, ethnies et autres merveilles que le monde a à nous offrir."

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE