FR
FR

INTER-SAISON, S’ADAPTER POUR UN TREK DANS LES ALPES 

Qu'on se le dise : l'imprévu fait partie du trekking. La 1ère qualité du trekkeur est donc sa capacité d'adaptation...

Mise à l'épreuve réussie pour Thomas qui ne s'est pas laissé décourager malgré les intempéries !

 

 

itineraire trek Beaufortain

Les Alpes, région mythique connue du grand public pour son immensité mais également pour la difficulté de ses itinéraires.

En mai, la neige n’a pas encore totalement fondu. C'est une difficulté supplémentaire pour pratiquer la randonnée mais ça ne la rend pas impossible car on peut toujours s’adapter.

Inter-saison, s’adapter pour un trek dans les alpes

Quelques informations sur ce trek en montagne :

Inter-saison, s’adapter pour un trek dans les alpes
carte IGN randonnée dans le beaufortin

L'ITINÉRAIRE DE THOMAS

Jour 1 : De Roselend au lac de la Gittaz = 8km, 350mD+

Jour 2 : Découverte de la vallée = 15km, 900mD+

Jour 3 : Tour de Roselend = 22km, 475mD+

Jour 4 : Découverte des villages de Savoie

DE ROSELEND À LA GITTAZ : CHANGEMENT D’ITINÉRAIRE

Après une courte nuit, car le trajet pour rejoindre les Alpes s’est effectué de nuit, nous nous réveillons dans le brouillard et pour arranger le tout...IL NEIGE. 

Ne voyant pas grand chose, on décide de partir sur l’itinéraire prévu, mais au bout de 4km le brouillard se lève et un gros problème se pose : il y a beaucoup de neige !

photo randonnée la gittaz dans le beaufortin

Nous qui avions prévu de monter à haute altitude, c’est raté.

Il faut repenser notre trajet mais, ne voyant pas grand chose, nous décidons de gravir un petit mont avant de redescendre dans la vallée où se trouve le lac de la Gittaz pour se poser et réfléchir à un nouvel itinéraire.

photo trek randonnée au lac de la gittaz
photo trek itinéraire rando sur le chemin du curé

LE SOLEIL SE LÈVE : À LA DÉCOUVERTE DE LA VALLÉE DE LA GITTAZ

La nuit a été fraîche mais aujourd’hui il fait beau et après mûre réflexion nous décidons de découvrir la vallée. 

Départ à 9h : guidés par les cris des marmottes, nous remontons un cours d’eau pour arriver au “chemin du curé” réputé pour sa dangerosité. Résultat : infranchissable, trop dangereux ! La neige nous pousse de plus en plus vers le bord de la falaise.

photo trek camping dans le beaufortain

Après une pause casse-croûte, on part sur un autre versant plus au sud pour essayer de monter en altitude sans neige.

Cette fois-ci c’est validé ! Le chemin est assez propre et nous arrivons jusqu’à 2070m d’altitude. Après quoi nous décidons de poser le bivouac pour essayer d’apercevoir les célèbres bouquetins des Alpes.

LE TOUR DU LAC DE ROSELEND 

Le jour se lève et la chaleur commence déjà à se faire ressentir. Aujourd’hui nous revenons au lac de Roselend ! Nous débutons notre randonnée par le changement de vallée marqué par le passage dans un tunnel sous la montagne. 

La difficulté du jour est de marcher avec nos vestes par 28°C car la veille nous avions pris de sérieux coups de soleil donc pas question de tomber malade !

photo rando autour du lac de roselend

12h, l’heure du repas et également l’heure d'arriver au lac. Nous mangeons dans l'herbe avec une super vue, l’après midi nous avons décidé de faire le tour du lac qui fait environ 15km.

18h, tour du lac fini, nous décidons de nous poser pour aujourd’hui et de monter le bivouac. Demain nous visiterons les villages de Savoie.

photo lac de roselend
photo d'un village du beaufortain

DÉCOUVERTE DES VILLAGES DE SAVOIE

7h réveillés par les cris de marmottes, un petit-déjeuner et c’est parti pour le village de Beaufort. Il est magnifique, un village typique de Savoie.

Suite à ce petit tour touristique, nous décidons de remonter un peu plus haut dans la montagne pour connaître encore mieux la région : un vieil homme du coin nous l’a conseillé car on y trouverait un sympathique petit village d’époque.

photo village d'arêches dans le beaufortin

Et il n’avait pas menti ! Il s’agissait du village d’Arêches, connu pour ses maisons datant de l’ancien temps et de ses fabuleuses forêts remplies de cerfs.

Une fois notre tour fini, nous décidons de reprendre la route pour rentrer chez nous, dans le Cantal.

Inter-saison, s’adapter pour un trek dans les alpes

En bonus...

Inter-saison, s’adapter pour un trek dans les alpes